Ca y est les mémoires de la reine Hortense sont finies ......depuis dèjà pas mal de jours...mais le résumé humhum!!

m_moires_de_hortense_de_beauharnais

Quelle belle jeune femme je trouve..

hortense_de_beauharnais2

Un peu d'histoire : Hortense Eugénie Cécile de Beauharnais est née le 10 avril 1783 à Paris et décédée le 5 octobre 1837 au château d'Arenenberg

ch_teau_de_arenenberg

dans le canton de Thurgovie (source évene).

Elle était la fille de la non moins jolie

jos_phine_de_beauharnais

Joséphine de Beauharnais (qui sera la 1ère femme de Napoléon Bonaparte)

et de

alexandre_de_beauharnais

Alexandre de Beauharnais  guillotiné le 4 thermidor 1794..

Et Hortense est la soeur de

eug_ne_de_beauharnais

Eugène de Beauharnais...

Elle sera la belle-fille du consul

Napol_on_Bonaparte

Napoléon Bonaparte, qui deviendra empereur des français sous le nom célèbre de : Napoléon 1er

napol_on_premier

Elle sera mariée à Louis frère de Napoléon,

louis_bonaparte_mari_de_hortense2

pour raison d'état,  qui était un homme d'une jalousie maladive et  persécutera moralement sa jolie épouse.

Un exemple parmi tant d'autres   nuits et jours,  les portes des appartements de Hortense, sont gardées par des domestiques, des valets payés par Louis, qui  fouilleront régulièrement son intérieur, ses papiers sa correspondance et même ses effets personnels.

Régulièrement son mari l'accusera de le tromper, et lancera des rumeurs à ce sujet, mettant même en doute la paternité de leur dernier fils, le futur Napoléon III, et  sera même jaloux de sa notoriété.

hortense_de_beauharnais4

Hortense régulièrement donne de l'argent à des personnes dans le besoin, aussitôt étant mis au courant il  fera de même mais en surenchère...cherchant tjrs à la rabaisser !

Plusieurs fois Napoléon 1er tancera vertement son frère via les propos calomnieux qu'il répend,  régulièrement et de de façon maladive , sur sa jeune épouse. Pauvre Hortense. Elle fera front avec courage et obstination, ignorant les valets payés par son mari, qui "violes" son intimité comme je l'écrivais ci dessus.

Elle écrit dans ses mémoires, qu'elle n'ira jamais trouvé son mari pour se plaindre de ce qu'elle voit, de ce qu'il fait, car à ses yeux, celà aurait été donné trop d'honneur et d'importance au personnel, qui pour quelques sous, agissait de cette façon là vis à vis d'elle, et qu'elle plaint puisque ceux sont des pauvres gens qui subissent le courroux de son mari, si'ils n'obéissent pas à ses ordres.

Elle aura donc trois fils de ce triste  individu, (ses deux premiers fils décèderont hélas) et leur dernier fils ,  sera Napoléon III,

napol_on_III1

tant décrié et haï  par Victor Hugo, souvenons nous des sobriquets attribués par le grand poète, " Napoléon le petit, le nabot",  dans ses oeuvres poétiques.

Elle aura aussi un fils adultérin, du duc de Flahaut

duc_de_flahaut

ce dernier passant pour être le fils naturel de Talleyrand.

Ce dernier enfant naitra le 15 septembre 1811, dans la plus grande discrétion,

duc_de_morny1

et sera le futur duc de Morny.

Le duc de Flahaut sera le grand amour de sa vie avec qui elle aura une liaison passionnée. Elle pourra enfin vivre cette passion, lorsque enfin  Napoléon 1er, l'autorisera à se séparer de son époux Louis. Après la chute du premier empire, ce fameux duc de Flahaut, la délaissera complètement, puisque à ses yeux elle n'aura plus d'importance, ne voulant pas lier son existence à cette princesse en exil, et lui préférera une autre femme plus en vue.

Notre jolie Hortense

hortense_de_beauharnais7

trouvera la force de renoncer à cette passion si dévorante, et qui devait la rendre si profondément malheureuse.

Comme quoi malgré sa beauté, sa grande intelligence, son érudition, sa "classe", elle ne sera jamais une femme heureuse en amour.

Voilà, pour situer la famille et la belle famille de Hortense....

Il n'est guère évident de résumer ce livre.  C'est un récit que j'ai bien apprécié, car j'avoue que le premier et le second empire font partis, en histoire de France, des époques que j'aime.

C'est une époque aussi où j'admire ces femmes qui "tiennent salons comme "  Madame Récamier",

madame_recamier_1_

si langoureusement romantique,

madame_de_Sta_l

Madame de Staël,

qui n'a pas la langue dans sa poche et sera exilée pour ses idées  sur Napoléon.

Dans ces salons  vont se se côtoyer,  de nombreux nouveaux écrivains,  des poètes, des peintres, des nouveaux conquérants qui ceux sont faits seuls par leur courage dans les guerres de Napoléon, et bien d'autres personnes en vue à cette époque. Et puis après cette terrible  révolution française, une bouffée de romantisme arrive à bon escient.

Hortense pour avoir soutenu son beau-père devra s'exiler à son tour. Elle aura subit bien des adversités, aura dû affronter la mort de sa mère et de son premier enfant dont elle ne se remettra jamais et ensuite du second fils.

Cette famille Beauharnais est très attachante par leurs liens entre le frère Eugène et leur célèbre mère, qui pourtant trés hypocondriaque et très égocentrique, ne sera pas tjrs très à la hauteur au moment du décès de son premier petit fils, et aura quand même sacrifier sa fille pour raison d'état. (Il fut un temps où Napoléon  face à la stérilité de sa femme, avait même fait voté une loi pour pouvoir éventuellement adopter  ses neveux. )

Joséphine répudiée doit affronter ses propres tempêtes, et égoïstement ne pense pas au chagrin de sa fille.

jos_phine_de_beauharnais4

Heureusement Hortense trouvera en son frère, le soutien moral dont elle aura si souvent besoin. Hortense sera un peu la mal aimée via sa famille, son mari, mais quel caractère, tout en douceur mais obstinée, et elle saura prendre son destin en mains, comme l'aura fait Joséphine, qui fera quand même tout pour sauver ses enfants de la révolution et leur assurer un avenir brillant. Mais ceci est une autre histoire que je suis entrain de découvrir !!! dans quelque temps, Joséphine va figurer sur ce modeste blog. 

J'aime ces périodes du premier et second empire, par"l'éclosion" de tant de poètes et d'écrivains, de peintres comme je le disais plus haut,  qui  annonceront "la période du romantisme".

Hélas ces  périodes seront aussi celles de nombreuses guerres, vu l'ambition de l'oncle et du neveu.

Pour en revenir à Hortense de Beauharnais,

hortense_de_beauharnais6

elle décida d'écrire ses mémoires suite à trop de publications qu'elle trouvera insultantes, méprisantes, sur son beau-père. Elle va ainsi rétablir les vérités, sur le règne de Napoléon  1er, expliquant ainsi son caractère, et le personnage qu'il fut réellement avec ses qualités et ses défauts, la guerre de trop qui fut une énorme catastrophe, quand il fit celle de Russie,

retraiteRussieBoisdenier_1_

avec tout ces pauvres "grognards qui mourront en Russie de terribles façons et seront abandonnés, à leurs cruels destins, alors qu'ils auraient certainement mieux aimés rester à servir leur Napoléon pour la France, mais pas pour cet immense faim du pouvoir, qu'avait cet homme qui avait de si grands rêves .

Hortense  va souligner aussi, qu'après la chute de l'empereur, de nombreuses personnes, dont la famille des Bourbons,  le méprisera, se moquera de lui,  alors qu'il les avait aidés pour revenir de l'exil quand ils avaient dû  fuir pendant la révolution française, et il les avait réinstallés dans certains postes importants de son gouvernement, mais bien souvent suite à leurs mérites.. 

Napoléon Bonaparte, aimait les hommes courageux, et les nommait au vu de leurs mérites à des postes importants. Alors qu'avant la Révolution Française,  pour les nobles c'était d'office, qu'ils soient  courageux ou lâches.

Avec Hortense nous allons sortir en sa compagnie, dans des bals masqués, des représentations théâtrales, côtoyer aussi "le petit peuple", qui adorait son beau père, et sa mère. Elle va nous montrer la force de persuation de Napoléon face à ses soldats, quand il reviendra après son premier exil.

Avec finesse elle va nous invoquer, les ambitions démesurées et les jalousies des soeurs de Napoléon, la froideur de ses frères, comment cette famille placée si haute, par ce frère ne lui en saura guère reconnaissant, fera preuve de biens de mesquineries, une anecdote, les belles soeurs de Joséphine le jour du sacrement, devant tenir le lourd manteau de l'impératrice le tirera pour faire reculer Joséphine, Napoléon interviendra séchement, pour que ces soeurs arrêtes, cette stupidité, comme quoi il y a des grands hommes et une famille bien petite en esprit.

La famille de Napoléon  n'acceptera jamais sa mère la célèbre et grâcieuse Joséphine, et fera leurs éternelles allusions sur sa stérilité, essayant ainsi de tout faire pour que les époux divorces.

Au retour du premier exil de Napoléon, Hortense sera la seule a essayer de l'aider, par devoir.  Pour elle c'était son père, comme également il fut un père pour Eugène de Beauharnais le frère courageux de Hortense. 

Elle fera face à des sous entendus sur la paternité de ses enfants, paternité qui aurait été attribué  à Napoléon...

Que ce soit à la cour des nobles  sous la Renaissance, ( j'ai une petite pensée pour la pauvre reine Margot, dont j'ai parlé précédemment,)..ou comme à la cour de ce premier empire, beaucoup de ragots également circuleront, pour salir la réputation de Joséphine et de ses enfants.

Les mémoires de Joséphine se terminent  au moment où Napoléon va repartir de nouveau en exil.

Hortense aidera du mieux qu'elle pourra son beau-père,  mais elle en paiera le prix.

Elle devra vivre exilée à son tour hors de cette France qu'elle aimait tant.

A la lecture de ses mémoires, Hortense

Hortense_de_beauharnais3

est une personne que j'ai trouvé attachante, timide, réservée, et qui acceptera le mariage avec ce Louis Bonaparte qu'elle ne pourra aimer, malgré ses efforts via le caractère irascible, et la jalousie maladive de son époux, tout celà pour sa mère si tendrement chérie, et ce beau-père qu'elle aimait.

Hortense ne serait peut être pas Hortense si elle n'avait eue Joséphine comme mère,

jos_phine_de_beauharnais10

au destin si fulgurant.

jos_phine_et_napol_on

Mais comme je le citais un peu plus haut ceci est une autre histoire.