J'ai déjà parlé de cette gentille et adorable Mamette héroïne d'une BD,

(Dans le premier tome elle s'occupe d'un petit garçon, Maxou,  fils de son aide à domicile)

du dessinateur, illustrateur et créateur  "NOB" , comme je l'ai déjà écrit , ICI, .C'était fille Caro qui me l'avait fait découvrir. Depuis il y a eu 3 autres tomes, j'en parlerais prochainement.

NOB a publié également au sujet de "Mamette", deux autres petits volumes qui font appel à la mémoire de Mamette. Ceux sont "les souvenirs de Mamette". 

Je viens de relire le premier Tome avec le plus grand plaisir.

"La vie aux Champs"

(publié aux éditions Glénat en 2009)

Notre adorable Mamette avant d'être cette attachante grand-mère de 80 ans, adorant les choux à la crème son péché mignon,  veuve, et  mère d'un fils qui l'a délaisse, trop occupé par son boulot, a été une petite fille espiègle, "Marinette". 

Dans ce premier volume, Marinette quitte Paris, et doit  partir vivre à la campagne chez ses grands parents. l'histoire se passe entre les deux guerres, pas de télé, pas de téléphone, Ses grands parents écoutent le soir, après leur dur travail,  leur gros poste de radio et sont extrêmement occupés par leur petite ferme, entre la moisson et leurs chèvres, la récolte des cerises, soigner les poules.. Un monde rural qui remonte à quelques années.

Tout un monde inconnu, que notre Marinette  va découvrir, loin de ses parents. Ses parents allant se séparer, et sa maman devant chercher du travail, aura moins le temps de s'occuper de cette petite fille. Vivant loin d'eux, elle va pleurer souvent, puis découvrir la vie aux champs entre une grand mère qui ne sait pas trop bien parler, une tante très revêche, qui ne va pas la ménager, et un bon grand père, rustique, mais qui va adorer cette petite fille.

Vaille que vaille notre Marinette va devoir s'adapter. Elle va ainsi observer la vie des villageois, être confrontée à la pauvreté. Se faire de nouveaux amis, et va rencontrer son futur amour. 

Une excellente petite BD. Comme je l'écrivais sur mon premier billet, de nouveau, c'est vrai il n'y a pas tjrs des planches avec des dialogues, mais les planches sont tellement jolies à regarder, le dessin j'aime beaucoup, tjrs les couleurs tristes quand Mamette est triste et des planches chaudes et colorées quand Mamette est radieuse. 

Les personnages sont très attachants, même quand ils ne dialoguent pas les expressions sont là, et l'on voit tout de suite leurs états d'âmes. Le monde rural si difficile de cette époque est très bien observé.

Un bon petit moment de lecture, à savourer.

claudine_gif