Matthieu bugge LE-CAUCHEMAR-RUSSE_cover (1)

matthieu bugge portrait

Je viens de finir ce petit livre très intéressant trouvé par le plus grand des hasards au rayon Russie à la fnac de Caen. Matthieu Buge est marié à une russe et vit et travaille en Russie. Il en a marre et je le rejoins, de tous les clichés négatifs de ce pays qui dérange l'Amérique et les occidentaux....

C'est bien dommage. Heureusement Matthieu Buge arrive avec son petit livre divisé en abécédaire de 26 lettres. En voici  quelques chapitres  C : Communisme, D : Démocratie, E : Elstine vs Poutine, F : Froid, J: Journalistes, L: Libertés etc et bien d'autres O : Oligarque, et le passage qui m'a le plus bouleversé P : POBIEDA...

Ce livre devrait être lu par les personnes qui  passent leur temps à relayer  via les médias et journaux, des mensonges (les journalistes devraient lire ce livre), sur cet immencse pays. Comme une impression de diabolisation, une impression de soufre... bon Ivan le terrible

Ivan_the_Terrible

 

remonte à plusieurs siècles, Lénine  Staline  à plusieurs années, L'Urss s'est effondrée et en 1999 un premier ministre est arrivé au pouvoir mis en place par Elstine et les fameux Oligarques; depuis ce président il y est toujours, et à la grande contrariété des américains,  du crétin BHL qui suggère de le zigouiller,  et des occidentaux, il est apprécié  de son peuple et il a bien relevé l'urss et à apporter une stabilité. Pour en revenir au petit livre :

 Le résumé  : 

- " La Russie, c'est quoi pour vous ? Ours- balalaïka-vodka ? Pas très original. Alors, Kremlin-Sibérie-tyrans ? Pas très rigolo.  Français vivant à Moscou, représentant de cette génération nourrie au biberon droits de l'homme, chute des murs et morts des idéologies,  Matthieu Buge s'applique ici, avec passion, colère, humour et ça et là, une bonne dose de mauvaise foi, à renverser en 26 lettres (d'AgitProp à Zbigniew Brzezinski), bon nombre de clichés et de fantasmes occidentaux sur la Russie.

Un livre poil à gratter, qui met sérieusement à mal la bonne conscience occidentale et, en parlant de l'Est de l'europe, tend unmiroir à l'Ouest.

L'auteur : Matthieu Buge est né en 1984, diplomé de sciences po paris après des études littéraires et historiques, il collabore au développement de productions audiovisuelles et à diverses revues. A partir de 2006, il a mutiplié les voyages dans une russie qui l'a toujours passionné et où il a fini par s'installer en 2012. 

15419663_1287346191286969_2713855849201302856_o

 

Parlons du livre exemple O comme Oligargues:ceux sont des businessman qui mirent à sec le pays sous Elstine, et pensant trouver dans le président actuel une marionnette ils ont aidés à son élection mais, ils furent démantelés par celui qu'ils avaient mis au  pouvoir. Extrait -(...) - Les oligarques. Voilà une catégorie d'individus avec laquelle l'Occident jongle plutôt maladroitement. Hold up économique (...) dans les années 1990 une poignée de personnages s'est livrée à un véritable pillage de la Russie : Berezovski, Khodorkovski, Fridman, Derispaka Goussinski, Potanine. Des noms qui ne réjouissent pas le citoyen russe.(...) ces individus devinrent rapidement les personnalités les plus riches du pays.

Hold-up éthique : Peu importe que Berezovski ait négocié avec Bassaïev la reprise des hostilités en Tchétchénie, qu'il ait aidé à élire V.P, ou qu'il soit (très probablement) le commanditaire du meurtre du journaliste Paul  Khlebnikov,  

KHLEBNIKOV PAUL journaliste russe assassiné

qui avait très longuement enquêté sur lui. (...) .

Le chapitre est intéressant l'occident à un cerain moment trouvait normal de les chasser et quand ils le furent retournement de veste ils sont considérés comme des businessman....le sujet est complexe.

Pour ceux ou celles qui veulent vraiment se faire une opinon lire ce petit livre...

Pour passer à autre chose le chapitre "Pobieda" est bouleversant. - "le jour de la Victoire est notre fête commune, la Grande Guerre patriotique ayant été la bataille  pour l'avenir de l'humanité." (v.p. discours du 9 mai 2015).

Les cérémonies du 9 mai 2015 (et qui ont lieu chaque année),commémorant la fin de la seconde guerre mondiale. (....) Cette année là, en plus cent cinquante mille personnes  défilaient dans les rues de Moscou

russes avec photos de leurs aieux le 9 mai 2015

en portant les portraits de leurs aïeux qui c'étaient battus ou étaient tombés pour la victoire. (...) Obama  et son misitre John kerry, véritables gamins dans une cour d'école  décidaient de bouder ce grand rassemblement, et les chefs d'état européens, soit totalement aux ordres, soit parfaitement idiots faisaient de même.(..)

Quand on y pense c'est très très mesquin. Le président russe lui s'était bien rendu à la commémoration du débarquement en normandie et dans discours du 9 mai 2015 il remerciait les occidentaux pour leur contribution à la victoire.

Les russes menèrent une victoire héroïque contre les néos nazis.Au même titre que les militaires du débarquement en Normandie. En France à part une poignée de résistants n'ont pas fait grand chose.Les anglais ont également beaucoup dégustés. Sous le régime de Staline qui disait avec son cynisme habituel  "il fallait vraiment être courageux pour être un froussard dans l'armée rouge"(les fuyards étaient tués). Comme le mentionne  Matthieu Buge il fallait vraiment être résistant pour arriver au bout de Stalingrad (La bataille de Stalingrad est une des batailles les plus sanglantes de la Seconde Guerre mondiale. Elle a opposé l'armée soviétique à l'armée allemande. Elle a commencé en juillet 1942 et elle s'est terminée début février 1943. Stalingrad est une ville sur la Volga, en Russie.)

stalingrad6bataille

 

ou survivre au siège de Leningrad (Le siège de Léningrad est le siège de près de 900 jours imposé à la ville de Léningrad par la Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il fait partie du plan famine mis en place par les nazis pour exterminer par la faim les Soviétiques)

leningrad bataille

 

Cette guerre fut terrible pour les civils (en France aussi, je me souviens quand je travaillais à l'état civil deux énormes  livres 1914/1918 une majoirté de soldats de tués quand je lisais les extraits de décès, et le volume de la seconde guerre mondiale encore plus énorme avec une majorité de civils de tués dans la petite ville où je travaillais. Fut horrible aussi pour le peuple juif).

Pour en revenir à mon livre c'est bouleversant le chapitre "Pobieda", car de plus en plus les historiens occultent et deviennet carrément  amnésiques sur ce qui a été fait par le peuple russe. On parle des américains mais les russes sombrent vers l'oubli, dans ce qu'ils ont faits dans cette guerre.. et je trouve cela vraiment terrible au vu de ce qu'ils ont subis.  Hitler avait prévu de liquider tous les slaves de détruire Moscou intégralement et faire un énorme lac à la place..si ils avaient gagnés Moscou ne serait plus cela .(Cela serait dommage non l'architecture est superbe).

moscou centre

 

D'autant plus terrible que en France on parle régulièrement de Ouradour sur Glane. En Biélorussie il y eut 628 Ouradour sur Glane...

Tous les chapitres sont intéressant pour les curieux ou curieuses dont je fais partie, et enfin un petit livre qui remet comme on dit "les pendules à l'heure".

Une note plus joyeuse, découvrons le F comme Froid !! (..) -"Le premier élément que le cerveau étranger associe à la Russie, c'est le froid. Pas n'importe lequel. Pas de froid festif de Val d'Isère, pas même le froid sympatoche du Canada. La Russie c'est inquiètant, c'est la neige redoutable.(...) 

Comme le dit avec humour l'auteur de ce petit livre (...) -"On dit un "froid sibérien",

siberie hivernal sylvain tesson

 

jamais un "froid canadien",

canada-hiver-huskie

 

 

ou "un froid suédois"

suéde hiver

(....) Les Russes expatriés, c'est bien connu, sont tous "des espions qui viennent du froid". Avec ces incorrigibles glaçons, même la guerre "est froide". Le climat a rendu tout le monde givré. Le visage de glace de poutine, l'impassibilité de ses traits, tout ça ne sort pas de nulle part, pardi ! (...) Le cliché met de côté le fait qu'il fait  moins froid dans certaines régions de Russie, qu'en Europe et que l'été sibérien 

sibérie été

 

est d'une chaleur proportionnelle à son froid hivernal. (...). 

La lettre L : libertés le chapitre est  très bien "décortiqué" également et assez corrosif -(...) Si l'on parle ici de la liberté d'aller foutre le boxon un peu partout sur la planète, alors l'assertion est on peut plus exacte. Mais on évoque jamais par là le droit d'ingérence, privilège des pays riches. Dans la perspective des génies susmentionnés, les Russes, comme le reste de la planète' qui n'a pas encore été normalisé, demeurent des êtres opprimés, captifs d'un épouvantable obscurantisme politique.(...).

Je pourrais encore évoquer bien d'autres clichés il y en a tellement. Mais à quoi bon ?  Lisez le livre, ceux ou celles qui aimeraient découvrir cet immense pays. Pour ma part j'ai eue envie d'aller plus loin pour la découverte de ce pays, sortir des sentiers battus. J'ai trouvé cela très instructif et cela change tellement de ce que l'on peut entendre. J'ai bien aimé. Mon article pas facile à écrire, je n'ai pas la plume de Matthieu Buge... 

Si vous avez eu le courage de lire ce petit truc jusqu'au bout en vous disant mais qu'est ce qu'elle raconte celle là.....! pas grave du tout...comme on dit "il n'y a que les sots qui  ne changent pas d'avis".. Rien n'est parfait dans n'importe quel pays.

Autant je suis toujours attirée par les pays froids, autant les pays chauds Asie Afrique, ne me disent rien. 

Ha si je pouvais je m'envolerais vers l'Islande, de nouveau vers la Norvège,  je m'envolerais en Suède en Laponie et  la Russie !! J'adorerais tellement visité Saint pétersbourg, ou Moscou. A Moscou une amie m'y attend; qui sait peut être qu'un jour on pourra se rencontrer sans ça vivre "skype" .....

 

17757080_757768614389744_849512885181085048_n

 

16711685_1346188608776913_1941652059536979290_n

saint petersbourg cathedrale

saint petersbourg fontaine

datcha bleue sublime le coup de coeur

ours aigle

18209187_1357198377689459_8689983708200222790_o

à bientôt