LE RESUME : En quelques semaines, Paula, une brillante avocate de quarante ans, a tout perdu : l'homme qui partageait sa vie et son cabinet la quitte lâchement en emportant avec lui leur clientèle. Seule et désoeuvrée, elle est proche du désespoir quand débarque dans son bureau une famille de Russes aux histoires et à l'accoutrement aussi improbables qu'extravagants. A sa grande surprise, elle ne tarde pas à tomber amoureuse du fils, Artiom, au point d'accepter de l'épouser après quelques mois seulement d'une idylle mouvementée. Mais si on ne choisit pas sa famille, on choisit encore moins sa belle-famille et c'est peu dire que les Polyakov sont envahissants ! Avec une belle-mère comme Darya, une femme plus obstinée qu'un char russe et plus folle qu'un furet enragé, le mariage de Paula a-t-il une chance ? Alexandra Fröhlich joue avec les stéréotypes qui perdurent entre Occidentaux et Slaves et offre un roman hilarant bien au-delà des clichés.

ma belle mère russe livre

ma belle mère russe portrait de alexandr frohlich

 

Je viens de finir ce livre plein de drôleries, depuis peu de jours,..Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas lu un livre aussi drôle; le dernier remonte à cinq six ans c'était"très chère Sadie de Sophia Kinsella".

Déjà le prologue commence fort; effectivement l'héroïne et sa belle-mère sont arrêtées par la police car ils sont pris "la main dans le sac" entrain d'enterrer un énorme chien "Wassia"un terre neuve, dans un cimetière de célébrités dans une ville d'Allemagne. L'histoire se passe dans ce pays. Après le prologue déjà plein de drôleries, nous arrivons au premier chapitre où l'héroïne Paula avocate, vient de divorcer et son ex mari a embarqué également avec lui leur clientéle de leur cabinet. Elle est seule et désoeuvrée, et arrive une famille russe extravagante, la famille POLYAKOV, le mari Rostislav,l'épouse extravagante Darya, et leur fils un beau ténébreux Artiom.

Ils veulent qu'elle les défendent contre un infâme ex propriétaire, qui a volé le violoncelle de Daryia. Paula au chômage décide donc de prendre leur défense, SAUF que le jour du jugement  le certificat d'authenticité du violoncelle a été fait par un faussaire, et elle apprend que la famillle devait plusieurs mois de loyers....Le comble le juge est un ami du père de Paula, qui était juge aussi et les parents de Paula sont assez méprisants à son égard..

Paula boude donc cette famille, vu ce qu'il c'était passé au tribunal. Elle est envahit de  fleurs de mots,mais refuse obstinément de leur répondre. Elle reste calfeutrée dans son appart jusqu'au jour où une facture qu'elle doit l'oblige de nouveau à rependre le chemin de son bureau pour travailler. Elle s'aperçoit qu'un nombre de clients attend  désespérément son aide.. Des Russes,  des Ukrainiens, des Georgiens, des Tatares etc...

Elle reçoit donc de nouveau un premier client un certain Monsieur Nazukin, et sa très jeune épouse cette dernière souhaitant divorcée à son grand désespoir. Le couple arrive en voiture devant son cabinet et -"une patte énorme se posa sur mon épaule. Je me retournais effrayée. Un colosse se trouvait devant moi(...) la corpulence d'un gorille ressemblant à un homme (...) A côté du colosse apparut une femme menue qui lui arrivait à l'épaule malgré ses talons aiguilles. (...)

Paula s"aperçoit que la jene femme aborde un coquard sous ses lunettes  , donc automatiquement Paula se fait un cliché que l'homme bat sa femme et lui demande de sortir pour parler à son épouse seule à seule; A l'insistance de Paula pour faire dire à la jeune femme qu'elle est battue celle ci éclate de rire,et lui dit que non c'est elle qui l'a attaquée et que malencontreusement son mari en cherchant à se défendre, elle a reçue un coup... Vous imaginez la stupeur de l'avocate.

Un autre passage du livre super drôle (car elle continue toujours de bouder la famille russe en mettant leurs fleurs à la poubelle ainsi que leurs mots divers). Ne donnant plus de nouvelles de cette famille, elle est réveillée en pleine nuit par des hurlements dehors, elle pense que ceux sont de jeunes ivrognes  et se rendort SAUF que sa voisine vient  toquer à sa porte en lui disant que toute la maison est réveillée et qu'un homme hurle son prénom dehors; elle se précipite sur son balcon  et s'aperçoit que Artiom est en bas s'accrochant à un réverbère, puis hurle en marchant sur le toit d'une voiture "paulaaaaaa paulaaaa... -"-cela sonnait comme des hurlements de loup"..(...)

Paula va donc descendre en pyjama et pantoufles à toute vitesse les trois étages en pleine nuit et se précipiter dans la rue pour récupérer Atriom, qui en la voyant s'époumone encore plus "Pauuuuuulaaaaaaaaaaa    "ya lioubliou tiebia ! (je t'aime)....

S'ensuit une explication légèrement orageuse . Bien sûre la demande en mariage va se faire, et le mariage se fait, sans que Paula puisse vraiment dire son mot. En épousant le fils elle épouse toute la famille les beaux parents et un grand-père qui ne va pas tarder  à arriver aussi chez eux...Le grand-père est tout aussi en haut en couleur....

Avant le fameux mariage les deux familles vont donc se rencontrer la famille allemande un peu coincée (les parents de Paula) dont le père est un juge retraité comme mentionné plus haut, qui veut tout diriger chez lui assez autoritaire et avec des idées très arrêtées sur les russes.(les fameux clichés occidentaux dont j'ai parlé dans le livre le cauchemar russe). La rencontre est  rigolote comme tout, car quand la famille russe arrive elle arrive aussi avec tous les chiens !! et naturellement un des chiens conclut avec la chienne pure race des parents de Paula, au grand dam du père de Paula..S'ensuit Darya juchée sur des talons aiguilles, qui fait du superbe gazon comme un champ de mines, car elle veut séparer les deux chiens, qui batifolent amoureusement !!!  Et décrite  avec un humour tordant le ressentit du père coincé de Paula au vu de ce qui vient de se passer.

Va s'ensuivre que la maman soumise de Paula trouvant cette famille russe adorable, va commencer à s'émanciper de son mari.  

Quand va arriver le jour du mariage de Paula et Atriom, un nombre impressionnant d'invités (invitée par Darya jusqu'au plus lointain cousin russe) l'employée d'état-civil  est très proche de perdre ses moyens, au vu du tumulte général; Idem le passage est tordant.....(les futurs beaux parents russes sont injoignables et perdus quelque part, l'employée d'état civil frisera la crise de nerfs....

Arrive LE fameux voyage de noces !! qui ne pourra se faire, que TOUS ENSEMBLE !!!!  à la grande joie des parents et beaux parents de Paula (au grand dam de cette dernière), qui organisent tout, sans s'occuper de l'avis de Paula. Quand elle va se plaindre à son mari, Artiom trouve cela normal et bien il va lui expliquer que  les russes vivent toutes générations confondues  tous ensemble car les appartements sont rares.....Paula est effondrée.....Elle est cernée de toute part entre les deux familles.....va s'en suivre des quiproquos tordants.

Lors du fameux voyage de noces le père de Paula, décide d'organiser une randonnée, car il en a assez de (...) "fainéanter. "- les hommes partent en randonnée demain", (...) va t'il déclarer. On ne peut pas dire que l'enthousiasme est flagrant pour nos deux compères russes. Rien ne se passera comme prévu, ils vont être portés disparus pendant quelques heures et la nuit tombe... Paula et sa mère sont effondrées alors que Darya qui se fait un soin de visage et prend du plaisir au spa n'est pas affolée du tout... Voyant comment sa belle-fille et sa mère réagissent elle décide en maugréant de bouger, et quand elle parle aux policiers, ceci l'écoute très attentivement alors qu'ils n'écoutaient pas Paula...Darya est royale à la réception en peignoir éponge avec son soin de visage  !! Fou rire de nouveau en lisant ce passage caustique !!

Ils vont retrouver les disparus qui finalement se sont échoués dans le seul bar du petit village car le mauvais temps étant arrivé ils avaient jugés plus prudents de se rabattre dans ce petit troquet super sympathique....Entre plusieurs boissons chaudes et alcoolisées, ils entendent parler, dans ce fameux bar,  d'une villa, où serait dans un souterrain un trésor nazi datant de la seconde guerre mondiale; Au vu de l'alcool bu nos trois compères se trouvent un esprit d'aventuriers, et déboulent dans la villa !!sauf que tout va se précipiter pas comme ils pensaient...ils vont être gardés prisonniers, le temps que la police arrive, prévenus par le concierge de la villa qui les tient en joue  via son vieux fusil.

Bien d'autres anecdotes vont arriver dans ce petit livre. Y est évoqué de façon amusante les clichés entre Russes et occidentaux donc là des allemands.. 

Le récit est terriblement drôle plein d'humour...

Je conseille vivement ce livre aux personnes qui prendront le temps de lire cet article. Cela remonte le moral un bon livre amusant plein d'humour, pourquoi s'en priver ? La vie est parfois bien difficile, entre des maladies ou des faits d'actualités catastrophiques. Et puis notre vie est parfois ponctuée de chagrins. Ce livre est une petite bouffée d'oxygène . 

En tout cas ce fut le cas pour moi !

Autant vous dire que j'ai été écroulée de rire pratiquement à chaques pages.....Bonne lecture à celles ou ceux qui tenteront l'aventure. Pour ma part je me suis bien amusée. Je vous souhaite autant de fous rire que j'ai eue.

 

à bientôt